L’ère du numérique révolutionne le train

Le trafic ferroviaire est géré par un équipement de pointe spécialisé dans la circulation en temps réel, le Train Contrôle Système (TCS), sur la base d’une grille horaire établie par le système Viriato, une référence mondiale. Cet équipement informatique puissant permet aux équipes de déployer de nouvelles méthodes pour construire plus rapidement les grilles horaires avec des hypothèses calculées en temps réel. Désormais plus précises, les nouvelles grilles permettent de planifier la circulation des trains au plus près des besoins des voyageurs, des acteurs miniers et du bois, du fret général, du PRN et des opérations de maintenance sur la voie.

Les outils digitaux issus de la transformation numérique sont de plus en plus développés à la Setrag : des capteurs installés sur une draisine permettent de mesurer la géométrie de la voie et d’anticiper, c’est de la maintenance prédictive. Idem sur les locomotives. L’utilisation de drone permet de procéder à de la surveillance des ouvrages d’art sur la voie (ponts notamment) évitant aux équipes de prendre des risques et permettant des interventions plus rapides.

Pour soutenir le déploiement de tous ces outils numériques, la Setrag investit dans de la formation pour ses équipes. Le Centre de Perfectionnement Ferroviaire de Franceville reçoit l’aide de l’IFF du Maroc à cet effet, tandis qu’à Owendo, c’est au Centre de simulation de conduite « Tamar et Lilian » que les cheminots apprennent les dernières techniques et technologies.

L’application mobile Mobirail doit permettre très prochainement aux passagers d’acheter leur billet en ligne, et de suivre la progression de leur train.